tendenze_1920x680
Images

Tendances

Published on number 30 of Images, mars 2014

 

À la montagne l’hiver est synonyme de neige. Un manteau blanc recouvre le paysage ; pendant des mois les prés, maisons, rochers, bois se transforment et montrent, dirait-on, dans le cas des constructions, le « négatif photographique » de leur image d’été. Et ce, parce que les murs blancs qui se détachaient sur le vert des prés, disparaissent dans le paysage enneigé tandis que les murs en pierre et les revêtements en bois, dont les couleurs se fondaient dans la nature, deviennent soudain visibles et dessinent un paysage différent. 

Blurred imagetendenze_01
Il ressemble à une tente couverte de toncs et se trouve sur une pente douce, niché dans un paysage dominé par le blanc de la neige

La lumière naturelle, chaude et enveloppante en été, devient intense et aveuglante, lorsqu’elle est intensifiée et réverbérée par la neige. Même la perception des maisons change, elles deviennent des refuges et on les associe psychologiquement à des espaces chauds et protégés ne laissant pénétrer ni le froid ni la nature, même lorsqu’elles présentent de vastes transparences qui donnaient la sensation, pendant la belle saison, de vivre sous un simple abri.

tendenze_02
Un prototype, une architecture expérimentale qui découle d’une recherche spécifique sur les questions de naturalité et de la durabilité de la vie.

Enfin, du point de vue technique la présence de la neige qui s’amoncelle contre les murs et recouvre les toits oblige à adopter des solutions de construction particulières pour faire face aux charges accrues et éviter les infiltrations et la détérioration des matériaux. Découvrir combien de facteurs liés à la neige peuvent influencer la manière de penser et de projeter les constructions à la montagne peut surprendre, mais il y a ceux qui savent les exploiter !

Roberto Rosset, architecte