eleganza-e-classicita
Images

Elégant et classique

Published on number 36 of Images, décembre 2015

La restauration ou la simple restructuration partielle ne représentent pas toujours la solution la meilleure et la moins chère pour réhabiliter une maison : afin d’atteindre un résultat de qualité et de créer ce confort auquel nous sommes désormais tous habitués, il faut avoir le courage de détruire et de rebâtir, même en respectant la forme préexistante, comme dans cet édifice d’un village de montagne aussi caractéristique que célèbre.
Dans ce cas, la démolition a été une sorte de démontage visant à conserver les matériaux, avec la récupération de toutes les pierres de la maçonnerie porteuse, ainsi que des poutres de la toiture. La recherche des éléments en bois pour compléter la nouvelle charpente a impliqué quelques retards, mais a suscité beaucoup d’enthousiasme chez la propriétaire, qui a suivi les travaux avec passion, jusqu’à la réalisation du mobilier dans ses moindres détails.

C’est justement cet enthousiasme que renferment aujourd’hui les mêmes murs qu’autrefois, reconstruits avec les mêmes pierres, mais aussi avec toute l’isolation nécessaire pour réduire énormément la dépense énergétique.
Le pari a été d’essayer d’employer des éléments anciens pour le revêtement de sol aussi, en installant en dessous un système performant de chauffage : on s’attendait à une inertie thermique élevée et à un réchauffement des pièces particulièrement lent, surtout en plein hiver, quand la température descend beaucoup.

En revanche, le confort d’habitation s’est révélé plus qu’excellent. L’idée de l’architecte d’employer les anciens matériaux dans les structures porteuses et, aussi, pour les revêtements de sol, avec une épaisseur remarquable de mélèze massif, s’est avérée gagnante.

Blurred imageeleganza-e-classicita-interno
élégant et classique

La recherche a, ensuite, continué chez plusieurs antiquaires, afin de dénicher les portes destinées à l’intérieur : elles remontent toutes à la période comprise entre le XVIIe et le XIXe siècle et leurs décors sont typiques des vallées alpines occidentales. Le living est caractérisé par la poutre réemployée d’une cheminée de 1500, bien mise en valeur par la hotte couverte d’enduit ; un élément préfabriqué de dernière génération a été inséré dans la base en pierre, afin de chauffer les pièces au mieux, surtout à la demi-saison.

Pendant la fouille, lors de l’intervention technique en sous-œuvre, il a été décidé de réaliser une vaste pièce à vivre jouxtée d’une cave au sous-sol, bien utile lors des soirées conviviales et des réveillons que l’on passe volontiers dans les maisons à la montagne ; cet espace est aéré naturellement grâce à la présence d’un vide ventilé.

Meubles anciens, matériaux de réemploi, domotique, nouvelles technologies et une bonne direction des travaux : voilà le résultat recherché pour allier la tradition aux exigences les plus rigoureuses d’un maître d’ouvrage qui a su établir un dialogue ferme et discret, prêter attention aux détails, en faisant preuve de sensibilité et de goût pour une élégance équilibrée. Cela a abouti à une réalisation où le côté classique est exprimé par la déco, les éclairages et les textiles choisis avec passion.

ARCHITECTE | Dino Musa
DÉCO | Papier